discussions f4

discussions internes f4. papotages. mises en ligne. propositions. collaborations. humeurs. critiques. conseils. bravos. atermoiements. échanges techniques et pratiques.

  1. auddie dit :

    sujet. Camera en quête.

    carine, on fait court sur les esprits. petite maison dans la foret. velos. ours. esprits. court metrage pres d un ruisseau. et base militaire pas loin. puis.. volcan.

    sujet: second album de poesie sonore f4.
    des idées?

  2. bissecta dit :

    Oc, je te tel!

  3. Arthur-Louis Cingualte dit :

    T’as bien fait de te barrer de FBK.

    Sinon, pour le reste : j’en suis !

  4. michel dit :

    Salut vous tous, je profite d’un moment d’inattention de cette satanique matrice pour écrire par ici – effectivement ça suce grave facebook, probablement bientôt dans tous les centres d’addictologie … la maison f4 est talentueuse et intéressante, j’y lis des choses étonnantes, émouvantes, effrayantes, intelligentes, belles … je serais aussi très heureux de participer à un album de poésie sonore, si l’un de mes textes peut y trouver une place … les histoires de cinoch m’intéressent aussi pas mal, davantage que la poésie en fait … par exemple votre histoire de caméra-enquête, et je me suis demandé si cette série de petits bouts de films pouvait s’y associer : https://vimeo.com/user13479349/videos

  5. bissecta dit :

    Bon, c’est assez anxiogène:
    http://soundcloud.com/bissecta/camera-remix

  6. bissecta dit :

    Done!
    J’ai mis un lien vers la plateforme.
    OK, je vais en parler à Kiyoto, mais c’est pas gagné^^
    Bravo pour le remodellage Brieuc!

  7. Anonyme dit :

    – stars of rose and minth
    ….sont les chewing gum collés par terre
    …….ou le firmament, comme tu préfères
    ……….ça dépend si tu regardes en haut ou en bas
    …………..I’m so glad
    ……………….i don’t know what to do
    …………………….I smoke la menthe et la cannelle

    .
    .
    .
    .
    MM / a

  8. auddie dit :

    Je commence sérieusement, après 25 ans de travaux, à rassembler un ou deux recueils de poésie. Je voudrais les sortir, les faire vivre ailleurs que sur le web. C’est étrange, je n’y avais pas encore pensé, en tout cas pas de façon sérieuse (bien que cette pratique a toujours eu une plus grande priorité sur le reste. Nous (les poètes), avec nos paradoxes un peu puérils, avec notre exclusion volontaire, en l’an 2000, notre déni de publication physique, sur livre, sur papier, ressemble à un suicide savamment organisé, à la chose la plus irréaliste qui soit. Mais attendez… on ne va pas à nouveau passer l’encre au microscope: … . Prenons plutôt du champ. zoom arrière: sur le dessin de l’écriture, sur les boucles, les blancs, les mots.

    .. et puis quoi, ça gît comme le reste, ça se grippe dans les arcanes du temps, la matière du sommeil…

    Publions

  9. f4 (administration) dit :

    Message de votre publiciste frontière :

    Chers amis : En ces temps de monopole des visages anglophones, en ce règne brûlant des herbiers du seigneur, des animaleries d’automne, proches d’une fin des âges, des “USERS” anéantis, des duck face comme des truth doctors, des déserts sonores, des bookface-palm dés-heureux et maudits à la fois, nous, poètes, Nous ! nous ne vous comprenons pas : ni vos peurs, ni vos encombrantes hypothèses d’autorégulation des idéaux, ni vos ensembles pop, vos maisons, vos jobs. Tous ceux-là, nous ne les aimons pas.

    Ainsi f4, humble et discrète plateforme d’impression, le sang et les larmes de nos grèves renouvelées, qui échappe à tous les congrès des la naphtaline, se targue d’ouvrir ses portes, ses caves et son temple à de jeunes recrues aux moteurs qui ronronnent.
    Non, je n’ai pas peur de vous, ô ombres pressées, milles facettes croisées dans les couloirs du temps, à moins que ce ne soit ce miroir brisé…

    Bonne lecture (N’hésitez pas à tester de nouvelles rubriques. Onglet supérieur “Français”, puis un des thèmes proposés. Naviguer en bas de page jusqu’à l’espace commentaire. Ecrire. Poster. C’est fait.

  10. estelle - pantheon dit :

    content que rimbaud ne soit pas au panthéon. il est la monnaie d’échange de tout le monde

    en fait la poésie c’est pratique pour ceux qui ne la lisent pas : c’est pour mettre tous les cinglés dans une case et les laisser inoffensifs.

    c’est toujours la “figure” du poète qui est promue, comme un truc rockn roll, comme un écran de fumée. mais en vérité, personne ne la comprend, car elle a évolué, très en retard sur la peinture et la musique. et aujourd’hui elle se doit de retraiter, de vomir son époque, et personne n’est prêt à regarder ça. comment c’est fait. ce que ça dit.
    alors voilà à la place on parle de rimbaud et de reverdy. qu’on a d’ailleurs dénué de toute substance, aplatis, neutralisés. ces gars là aujourd’hui ils seraient hackers, gilets jaunes, ravers, queers, gay, dealers. et pas une ou un d’entre nous ne tiendrait plus de 5 minutes avec eux dans un dîner.

    rimbaud aujourd’hui, il faudrait carrément arrêter de le rééditer.

    lisez les poètes vivants

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Captcha Captcha Reload

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>