Philosophie des sciences

Linguistique, psychologie, philosophie, phénoménologie, cosmologie, art, biologie, ingénieure.

Articles critiques et extraits d’essais d’auteurs du collectif informel f4.

  1. f4 dit :

    Articles critiques et extraits d’essais d’auteurs du collectif f4.

  2. blm, pulsions / #meetoo dit :

    Les hommes ont peur du regard des autres hommes.

    Il s’agit alors, dans leurs gestes envers les femmes qu’ils ne connaissent pas, d’une prédation mimétique faite de jeux de domination de soi en vertu d’un traumatisme avec un parent ou avec d’autres garçons. Il s’installe très tôt dans le programme interne.

    Hors du fait pulsionnel, la virilité cache bien d’autre choses que la force ou l’hétérosexualité. Elle cache l’image de l’homme à l’homme en présence d’une proie. Et la compétition qui se crée, le jeu rituel d’une permissivité, qui fait remonter un manque de confiance en soi, trahit également une obsession pour d’autres hommes, une homo-bestialité. C’est lui-même qu’il faut punir, dépasser. Son modèle sexuel passe par une imitation. Il se voit en l’autre et voudrait que l’autre se voit en soi, et la femme devient un fait du symptôme, une donnée après rituel.
    Il est submergé par l’angoisse, submergé par son angoisse, son trop plein hormonal, ce robinet laissé ouvert.

    Dans une entreprise ou une institution, l’homme obsédé, l’homme pulsionnel, agit contre la femme mais il agit contre, envers, ou avec d’autres hommes ; il domine une image. Chaque assaut alimente une hystérie, une partie macabre et abîmée de la représentation de soi dans un monde d’homme dont la place fut donnée à la punition, et l’espace laissé vacant à la pulsion. Cet espace vacant, ce cratère me^me, ce champ de mine, est remplit par une chimie du cerveau jamais régulée par la confrontation normale au réel.
    Il détient un modèle violent : casser le réel, s’inonder soi-même.

    Le refus de la victime ouvre encore la brèche et la pulsion. Il reproduit, voudrait se submerger. Il imagine que la victime a besoin de cette matérialité du refus et est stimulé par la force, lui même est stimulé par sa représentation de sa peur, l’interdit. Il revit son trauma. Il s’excite avec la logique de la casse, du bris, mais je fait qu’abîmer et ouvrir encore les brèches en lui.

    Dites lui alors “je suis pas ton père!” , ou : ” je ne suis pas ta mère ! “, très calme, ou en hurlant de colère, je ne sais pas.

  3. Initial BP dit :

    #moiaussi
    #mamèreaussi
    #mesgrandmères
    #feuesmesarrièregrandmères
    #chacunedemesamies
    #chacunedemesconnaissancesféminines

    à Paris en province à l’étranger dans la rue dans le métro à la supérette au cinéma dans des conférences des expositions à la fac à l’aire de jeux d’enfants (…) c’est potentiellement partout et tout le temps, quel·le·s que soient l’âge l’origine le niveau socio-professionnel, la tenue portée, et c’est très fatigant d’être toujours sur ses gardes alors ✊

  4. auddie. ecriture inclusive dit :

    A propos de l’écriture inclusive :

    Mon prochain livre est écrit au genre féminin, tout simplement, c’est à dire que les histoires comme les sermons sont au féminin, et s’y accordent. Les raisons comme les moyens ont été remarquées. Les signes du temps qui change, comme les intentions, devraient être -en alternance-, prises au sérieux.

  5. La pyramide de Kéops. by blm dit :

    Il faudrait interdire d’inspecter ce qui a été découvert : une cavité au milieu de la plus grande pyramide, par mesure radio.

    Tout à fait d’accord. Bon ça deviendrait une première dans le domaine particulier du hors-champ touristique et archéologique. Ces deux notions sont d’ailleurs proches, tout du moins liées, tant le regard du monde sur la mystique polythéiste égyptienne a pour fonction de mesurer la fierté et la valeur du secret. Mais il y a autre chose, qui me chagrine beaucoup plus : c’est l’arrogance et l’efficacité absolument antipoétique de ces chercheurs et de leurs appareils. Soudain, ils ne demandent qu’à être “devant la pyramide” et non plus “dedans”, et n’ont d’autre tache que de mesurer l’absence de mesure : un vide quantique. Ils ne sont même plus vraiment là. Ils surfent sur facebook.. Et d’un coup, tout s’effondre : Et l’égyptologie. Et le secret des architectes de Keops (ou leurs pièges, ou l’effet sur la bourgeoisie de l’époque). Et la notion même de réalité, puisqu’il n’y a plus de secret possible, cette chose faite pour être racontée.

  6. https://www.arte.tv/fr/videos/069096-000-A/demain-tous-cretins/

    l’iode… En fait, il faut ramener de l air ,marin chez soi. Félicitations à ces scientifiques, en espérant, qu’ils aient tous le “vent en poupe” pour faire éclater les vérités, et les mensonges qu’ils se tuent à combattre. Intéressant, et assez court…

    J’ ai pensé à ce poisson, au cours du reportage…. le “combattant”, si paisible, mais qui se bat…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Captcha Captcha Reload

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>